GONCOURT et GÉNÉALOGIE


ELDER Marc . Né à Nantes le 31 oct. 1884, il fut poète, peintre, musicien et romancier de talent.

Il obtint le prix Goncourt, en 1913, pour son livre Le peuple de la mer, où il évoque la vie des pécheurs de Noirmoutier. Ce fut la Bretagne, où il vécut toujours, et la mer qui inspirèrent la plus grande partie de son oeuvre, écrite  dans une langue claire, précise, vivante, toute chargée de l'amour qu'il portait à ses sujets préférés ».

Critique et historien d'art . Il fut conservateur du cbâteau des dues de Bretagne à Nantes. Ses principaux ouvrages furent les suivants : Une crise 1906 ; Trois histoires 1910 ; Marthe Richard, fille du peuple 1912 ; Le peuple de la mer , 1913, réédité en 1924, 1926, 1930 ; Deux essais : Octave Mirbeau , Romain Rolland , 1914 ; La vie apostolique de Vincent Vingeame , 1917, réédité en 1925 sous le titre La passion de Vinrent Vingeame; Jacques Bonhomme et Jean Le Blanc , 1919, réédité en 1931 sous le titre Jacques et Jean; Thérèse, ou la bonne éducation, 1920, réédité en 1932 ; A bord des chalutiers dragueurs de mines , avec illustrations du peintre Rend Pinard, 1920 ; Le sang des dieux , 1921 ; Le château des ducs de Bretagne , 1923; La maison du pas périlleux , 1924, réédité en 1925 avec des bois originaux de Paul Bonifier; A Giverny, cher Claude Monet, 1924; La farce des Tripes , 1925, Gabriel Belot, peintre-imagier, 1927; Aniral, en collaboration avec Henry-Jacques , avec 38 reproductions de tableaux et dessins d'Aniral, 1927; La belle Eugénie , 1928, réédité en 1929 avec des Illustrations de Guy Arnoux ; Pays de Retz, 1923; Cœurs fragiles , avec 38 bois de Gabriel Belot, 1928 ; Les dames Pirouette , 1929, réédité en 1932 avec des Illustrations en couleur d'Aniral; Jacques Cassard, corsaire de Nantes, 1930 ; Croisières , 1931 ; La Bourrine , 1932 ; Cendres de la nuit , 1933.

Marc Elder a en outre collaboré à de nombreux journaux et revues. il est mort prématurément à St Fiacre (Loire-Atlant.) le 16 août 1933. - Malgré une oeuvre assez Importante et malgré l'accent personnel et véridique qui la distingue, Marc Elder, écrivain probe et vigoureux, ne connut toujours qu'une gloire modeste, inférieure à celle que méritait son art puissant et coloré . (Talvart et Place).


De son vrai nom Marcel TENDRON il est le descendant direct d'une famille Orvaltaise établie à St Nicolas vers 1822 et originaire d'Orvault depuis 1606 .